CSDASP37

  • MAIL : csdasp37[at])no-log[dot]org
    TEL : 06 34 19 64 98
    Site Internet : CSDASP

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site // COLLECTIF // CSDASP // conférence de presse soutien aux demandeurs d’asile

Le CSDASP organise une conférence de presse Jeudi 12 novembre, pour soutenir Monsieur SHAVESHYAN, qui souhaite raconter publiquement sa situation de demandeur d’Asile.
Il joint ce texte qui explique son arrivée en France.
Régularisation de Monsieur Shaveshyan et toute sa famille, régularisation de tou-te-s les sans papier-e-s.

Nous invitons les différentes organisations se sentant concernées par la lutte des sans papiers et des demandeurs d’asile : vous pouvez donc être co-signataires de la conférence de presse ou joindre un texte de soutien ou autre.
Merci de nous répondre avant MARDI 10 NOVEMBRE, 16H00.



Je m’appelle Mshir SHAVESHYAN, et ma femme Mina ABASSOVA.
J’ai quitté l’Arménie à cause de mon mariage. Je suis Yezid, ma femme Mina est Azerbaïdjanaise (adoptée par une famille Yezid). Son père ne voulait pas qu’on se marrie car quand tu es Arménien c’est interdit de se marier avec quelqu’un d’Azerbaïdjan parce que nos deux pays sont en guerre.
On s’aime et on s’est marié quand même. Pour cela, j’ai fait 3 mois de prison en Arménie.
Nous étions fermiers tous les deux, puis nous faisions les marchés, après le décès de mon père. Chaque année on emmenait les bêtes dans les montagnes.
C’est à ce moment, sur dénonciation des voisins que la police m’a emmené. En prison, J’ai subi des actes de torture, je me suis fais couper une phalange avec une pince, je me suis évanoui. Je me suis fait battre dans le dos, j’ai eu trois ouvertures sur 15 centimètres, jusqu’à la perte de connaissance.
Sous la torture, j’ai dit que j’étais marié : il y a eu une perquisition chez moi, l’acte de naissance de Mina qui dit qu’elle est d’Azerbaïdjan a été découvert par la police.
J’ai pu sortir de la prison, alors je suis reparti dans la montagne pour me cacher avec Mina. Roman, notre fils est né. Puis, nous sommes restés pendant un an dans une famille, vers la ville. Il fallait partir avec Mina ou retourner en prison.
Nous avons tout vendu, la ferme et les animaux. Ainsi le 12 Décembre 2005 nous avons eu 15000$ pour partir d’ici avec un faux nom, pour se cacher. Je suis arrivé en France, à Strasbourg. La demande d’asile a été refusée au bout de 6 mois. Nous vivions à l’hôtel. Notre petite fille Anna est née.
Ensuite, à Langeac, nous vivions en Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile pendant deux ans et demi avec un récépissé.
Depuis 7-8 mois, je n’ai plus rien. Ici à Tours où j’ai des amis nous avons dormi dans la voiture avec les enfants, pendant deux semaines. Puis nous sommes entrés dans la lutte, nous sommes allés dans un squat, avec des collectifs de soutien, mais on s’est fait expulser, puis ça a été l’hôtel encore, depuis le mois d’Octobre.
Une demande de titre de séjour m’est refusée, à la place on m’a envoyé une OQTF.
C’est très difficile de vivre dans l’hôtel, c’est un logement très précaire. Les enfants sont à l’école à l’autre bout de la ville. On ne peut pas leur faire à manger.
Si je retroune là bas, ils savent que Mina est Azerbaïdjanaise, ils me remettront en prison. Je ne sais pas ce que deviendra Mina, et les enfants. Ils peuvent tout lui faire.
Je demande un logement le temps qu’on voit mon dossier. Je demande l’Asile.
Mshir